Accueil > Éducation musicale > Pédagogie > Boite à outils > Le sac à sons - paysages sonores

Rubrique Boite à outils

Le sac à sons - paysages sonores

auteur : Catherine Goxe - CPEM 21 - ce.cp.em21 ac-dijon.fr

Le sac à sons, un outil au service de l'éducation musicale :

A quoi sert-il ?  : éduquer le geste, l’oreille - développer la créativité - et... faire de la musique !

Le contenu : plusieurs possibilités, à décliner à l’infini...

  • le plus simple : un sac empli d’objets identiques : des boites à café en métal, des petites bouteilles de lait
  • un sac empli d’objets hétéroclites non destinés à "faire de la musique" : un peigne, une brosse à dents, un tuyau, une boite, une casserole, des galets, des baguettes chinoises... tout objet qui en étant manipulé peut produire des sons
  • un sac empli de papiers divers, qui peuvent être froissés, pliés, secoués, déchirés... (papier cadeau, cristal, journal, crépon, bulle...)

Comment l’utiliser :

Un outil de référence "Musique au quotidien au cycle 2" - RESEAU CANOPE
Une proposition de progression
Sac à sons

Le sac à sons, un exemple d'utilisation : créer un paysage sonore

Le terme paysage sonore (soundscape) fut inventé en 1977, par R. Murray Schafer , compositeur et écologiste canadien. Selon cet auteur, un paysage sonore est composé de trois éléments principaux :

  • les sonorités maîtresses ou toniques : c’est le son à partir duquel les autres sons seront perçus (exemples dans la nature : le bruit du vent, de l’eau, des forêts, des plaines, des oiseaux, des insectes et, dans les zones urbaines, le bruit de la circulation....)
  • Les sons à valeur signalétique ou signaux sonores : ces sons figurent au premier plan d’un paysage sonore. On les entend consciemment (exemples : des signaux d’avertissement tels que le bruit des cloches, des sifflets, des klaxons, des sirènes, etc.)
  • Les marqueurs sonores : le terme désigne un son caractéristique d’un endroit.
    La notion de paysage sonore renvoie aussi bien à un environnement sonore naturel composé de sons tels que des bruits d’animaux, ou ceux du vent et de la pluie qu’à ceux créés par l’homme à travers la création musicale, le design sonore et les activités de la vie quotidienne comme une conversation, la réalisation d’un ouvrage ou l’utilisation d’engins mécaniques industriels. La pollution sonore résulte du bouleversement de ces environnements sonores.
    L’expression « paysage sonore » peut également renvoyer à un enregistrement audio ou à une performance sonore qui donnent la sensation de se trouver dans un environnement sonore particulier, ou à des compositions musicales élaborées à partir de sons extraits d’un environnement réel avec ou sans interprétation musicale

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Paysa...

Exemples de création de paysage sonore avec des objets sonores et des petits instruments de musique

à écouter : paysage sonore "Orage" réalisé par une classe, dans le cadre de la sonorisation de l’album "Voilà la pluie"
ORAGE...
découvrir la sonorisation complète de l’album VOILA LA PLUIE
Une séance en classe : vidéo (libre d’accès) extraite de "Les petits ateliers de musique" CANOPE

Des paysages sonores à écouter et décoder...

paysages sonores extraits des répertoires "Danse, écoute et chante des CPEM de Bourgogne"

le cheval
Le cheval
le cheval
les oiseaux
oiseaux
oiseaux
Minette
minette
minette
Chloe
chloe
chloe

MUSIQUE ET PAYSAGE

  • Proposition d’activités d’écoute et de pratiques musicales, pour découvrir des compositeurs et des œuvres sur la thématique de "Musique et paysage"
  • documents d’aide :
fiche "Musique et paysage"
fiches pédagogiques associées aux extraits d’œuvres cités dans la fiche "Musique et paysage"

S'informer, rechercher, nous contacter