Rubrique Commémoration du centenaire : un projet inter-disciplinaire

Littérature et grande guerre

Les conseillers pédagogiques généralistes de Côte d’Or ont réalisé une sélection d’albums et proposent des pistes d’exploitation.
D’autres fiches sont à venir.

Flon-Flon et Musette
Pourquoi avons-nous choisi cet album ?Elzbieta, est une auteure illustratrice née en Pologne et qui vit maintenant à Paris. Elle nous invite dans cet album à lire l’histoire d’amour de deux personnages, Flon-Flon et Musette qui, au début de l’album, enfants, jouent ensemble, décident de se marier quand ils seront grands. La guerre va interrompre leur relation, car une frontière les sépare, et ils ne peuvent plus se rencontrer.
A la fin de l’album, la guerre et finie. Flon-Flon et Musette se retrouvent et ils s’aiment toujours.
C’est un album fort avec un texte qui peut toucher des élèves de cycle 3.
14-18, Une minute de silence à nos arrière-grands-pères courageux
C’est un album grand format.
C’est un album constitué de 21 planches dessinées au fusain, couleur sépia.
Les professeurs de collège le proposent à leurs élèves de 3e.
Nous avons eu un coup de cœur pour cet album. Et nous pensons qu’il peut être utilisé dans les classes de CM2. Nous ne le laisserons pas dans le coin bibliothèque, car certaines illustrations sont de nature à choquer des enfants de cet âge.
Cet album a été proposé à une classe du département. L’enseignante l’a présenté à ses élèves en choisissant d’occulter certaines pages. Le travail fait en classe a été très riche.
Zappe la guerre
Après chaque catastrophe, on entend des témoins dire « plus jamais ça ! »
Le « ça » dans cet album, c’est la guerre. Et c’est un enfant qui va écouter le récit d’un soldat « mort pour la France ». C’est un enfant qui, aujourd’hui, regarde les images des guerres « contemporaines » à la télévision et peut s’endormir sur le canapé du salon.
Nous avons choisi cet album parce qu’il traite d’un sujet grave et profond, la guerre, non pas avec légèreté mais sans désespérance ni angoisse.
Journal d’un enfant pendant la grande guerre
C’est un ouvrage qui propose le récit d’une enfant, Rose pendant les années de la guerre 14-18. On trouve également trois lettres envoyées par son père mobilisé dès le début du conflit, qui ne reviendra qu’une seule fois en permission, mais qui mourra au combat. Il est accompagné de textes documentaires qui entourent la partie « journal intime ».
Bécassine pendant la grande guerre.
Bécassine pendant la Grande Guerre fait partie de la liste de référence des œuvres de littérature de jeunesse pour le cycle 3. La vie quotidienne pendant la grande Guerre est abordée : espionnage, bombardements aériens, restrictions, exode. Mais à aucun moment les conséquences du conflit ne sont montrées de façon tragique. Aucune atrocité en images ! Ce sont plutôt des prétextes à des
scènes comiques dues à la naïveté de Bécassine, cette petite bretonne, originaire de Clocherles-Bécasses, qui est partie travailler à Paris comme domestique chez la marquise de Grand Air.
Cette dernière contribuant à l’effort de guerre en transformant ses propriétés en hôpitaux de la Croix-Rouge pour les blessés de guerre, voit Bécassine tenter de devenir infirmière auxiliaire...Le tout se termine en Alsace, qui résiste fièrement face à l’envahisseur, alors que le beau Bertrand va épouser...
C’est un album de 61 pages : C’est très long et les textes sont consistants. Mais chaque page peut quasiment être lue séparément des autres. C’est donc tout à fait abordable avec des élèves de cycle 3.
L’album appartient au patrimoine culturel français. Bécassine, c’est un personnage très attachant à rencontrer !
Bécassine est aussi une bonne illustration pour découvrir qu’un album de bande dessinée peut être utilisé pour aborder un sujet sérieux, la guerre, en adoptant un ton humoristique.

S'informer, rechercher, nous contacter